Autumn Leaves

Autumn, the season when leaves fall…

Jacques Prévert’s beautiful poem was made into a song and interpreted by many artists, including Yves Montand. Here is a link to the original French version:

And here is a cover by Eric Clapton:

Now, let yourselves be inspired for a few writing exercises.

1) 5-10 minutes: imagine a situation where a man would go and tell these words to a (formerly) loved woman. Would that be in a letter? Would he tell her those words? Where are they?

2) 10 minutes: imagine you are the woman in question. You are reminiscing about the man when you used to be so in love with each other; now describe him at that time, when all that he was, all that he did, was beautiful. Then, picture him again as the first flush of love vanishes and makes way for aggravation, hostility, resentment… Describe him then.

3) 5 minutes: write a text beginning with those words: « And the sea wipes out the steps of the disunited lovers on the sand. » What happens next on the beach? Do other people come for a walk? Is it dusk, or are we under the midnight sun? Do the lovers come back?

You can type your texts in the comments if you wish.

See you soon in real life at the Moccachili!

Les feuilles mortes

L’automne, saison des feuilles mortes.

Le magnifique poème de Prévert a été mis en musique et interprété par de nombreux artistes, dont Yves Montand.

Je vous propose, après avoir savouré l’interprétation du grand Yves, de vous laisser inspirer pour quelques exercices d’écriture.

1) 5-10 minutes d’écriture : imaginez une situation où un homme viendrait dire ces mots à une femme (anciennement) aimée. S’agit-il d’une lettre ? D’une déclaration de vive voix ? Où sont-ils ?

2) 10 minutes d’écriture : imaginez que vous êtes la femme à qui ces mots sont destinés. Vous vous souvenez de l’homme aux plus beaux jours de votre amour—décrivez-le à ce moment, quand tout ce qu’il était, tout ce qu’il faisait, était beau. Ensuite, imaginez-le alors que la folie amoureuse se dissipe pour laisser la place à de l’exaspération, de l’hostilité, du ressentiment… Et décrivez-le alors.

3) 3) 5 minutes d’écriture : écrivez un texte qui commence par ces mots « La mer efface sur le sable les pas des amants désunis. ». Que se passe-t-il ensuite sur la plage ? D’autres personnes viennent-elles s’y promener ? Le soir tombe-t-il, ou bien sommes-nous sous le soleil de midi ? Les amants reviennent-ils ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser vos textes (ou les taper directement) en commentaire.

À bientôt pour une rencontre en vrai au Moccachili !